jeudi 22 août 2013

L'imagier - Delphine Chedru

L'imagier 
de Delphine Chedru


C'est étrange, l'association d'un auteur et d'un créateur de tissu, Petit Pan.
C'est étrange, mais l'idée m'a plu.
C'est étrange de découvrir plus de 100 mots colorés par des motifs imprimés.

Rien qu'avec sa couverture, cet imagier me plaît. Une pomme et une poire. Et du rouge, j'aime bien le rouge. On le retrouve très vite sur le camion de pompier, qui semble filer à toute allure. 
Au départ, les mots sont simples. Ils nomment les objets que l'on trouve dans la chambre d'un enfant. Les mots se suivent, comme si on arpentait la maison, pièce par pièce, et que l'on regardait autour de soi. Les jouets, puis les ustensiles de cuisine. Dans les premières pages, on retrouve le quotidien des enfants. Les tissus sont découpés pour former une partie de l'objet, ensuite il y a le lait, cette fois le tissu tapisse le fond de la page, et le blanc du lait ressort sur les petits pois noirs sur gris. 

Après avoir enfilé un manteau, des moufles et mis une écharpe et un bonnet, le lecteur est poussé dehors pour découvrir le jardin, les fleurs, mais aussi un grand nombre de fruits et de légumes. Ainsi de suite, par association d'idées, comme si l'enfant parcourait le jardin, de la même manière qu'il l'aurait fait dans la maison, on découvre les animaux, le paysage avec l'herbe, le soleil, ou encore les nuages. À partir de sa petite chambre, de son petit univers, le lecteur est  invité à voir plus grand, à regarder plus loin, vers le jour, la nuit et les étoiles

Toutes les vingt pages environ, les objets, précédemment cités, prennent vie dans une mise en scène. On retrouve le lapin avec la trompette et la poupée qui part en ballade sur le camion de pompier. 

Bien plus qu'un catalogue, je trouve que cet imagier est rempli de poésie. Voici un beau travail d'édition, une mise en relation réussie entre des créateurs, qui associent des mots, des couleurs, des textures. 

Coups de coeur particuliers pour le livre (il y a le rouge encore, et les deux couettes de la petite fille), l'aubergine (le tissu avec les motifs violets, convient parfaitement à ce légume) et la double-page la montagne et la mer (tout simplement magnifique).


Pour suivre les actualités de cette toute jeune maison d'édition, il y a le site internet Marcel & Joachim, ainsi que la page Facebook. J'espère à bientôt pour d'autres belles découvertes, aussi délicieuses que cet imagier. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire