vendredi 1 novembre 2013

Ici, c'est chez nous - Stéphane Servant et Carole Chaix

Ici, c'est chez nous
de Stéphane Servant
et de Carole Chaix
Rue du Monde, 2013.

Quatrième de couverture: 
Ici, on pousse les murs quand il y a des nouveaux et on  enlève le toit pour mieux voir les étoiles. 
Ici, on s'aime et on se dispute dans toutes sortes de langues. 
Ici, on vit ensemble et on sait qu'il faut faire attention si on veut que ça dure encore...


C'était au Salon du livre Jeunesse de Fougères*, il y a 2 ou 3 ans. J'avais fait la rencontre de Carole Chaix. Je l'avais observée lorsqu'elle m'avait fait une dédicace, pas juste une signature, non un dessin agrémenté de quelques collages de son crue. Elle manie les ciseaux avec dextérité, elle choisit sans hésitation le papier à utiliser, elle dégaine son tube de colle plus vite que la lumière. 
Certains diront que ses illustrations sont originales, particulières, voire étranges. Moi, je dis qu'elles sont délicates, pleines de rêveries et s'allient parfaitement au texte poétique de Stéphane Servant.
On pourrait penser qu'elle gribouille avec son stylo à bille, jusqu'à noircir la page, ou alors on apprécierait la densité et l'orientation de ses traits qui créent nuances et effets. Le truc en plus de ses illustrations. 

Dans cet album, chez nous, c'est ici, ensemble. Alors quand tout commence à devenir trop petit, on déplace la mur du fond, jusqu'à l'horizon. Chacun trouve sa place. Peu importe l'immigration. 

On a fait de la place, on s'est serré, on s'est aimé, on s'est disputé, on a frotté nos mots et nos peaux. 

L'album se s'arrête pas ainsi, sur un sentiment qui paraît utopique. Il dit que dans la vraie vie, tout n'est pas facile, tout n'est pas simple, qu'il y a des conflits, des dégradations de la Nature. 
Ici, c'est fragile. Tout ce qui a été construit à partir de rien, ou de si peu, c'est fragile. Il ne faut pas l'oublier, car cette maison, ce quartier, cette ville, ce pays, et cette planète, ici, c'est chez nous tous. 

Les couleurs sombres des conflits laissent la place à des couleurs plus gaies. Elles sont soufflées, vives et rayonnantes, sur la noirceur, comme des bulles de savon. 

Cet album rappelle la fragilité de nos liens, de notre habitat, de la planète. Il est nécessaire de préserver nos échanges, mais aussi notre environnement. Les textes et les illustrations s'accordent à merveille. Ils appellent à partager, à faire attention aux autres, mais ils invitent aussi à la rêverie. 


Pour aller plus loin ...
Le blog de Stéphane Servant, sur lequel il parle de la naissance de ce livre : ICI, c'est chez lui

*Le prochain salon a lieu très bientôt, les 15, 16, et 17 novembre à Fougères (35).


Ce livre, j'ai envie de le mettre en lien avec celui-ci ...

Ici, c'est chez moi 
de Jérôme Ruillier
Autrement, 2013, collection Fil Rouge.
Première édition: Autrement, 2007.

Quatrième de couverture: 
L'enfant a tracé un trait à la craie. Et derrière ce trait, c'est chez lui ! Mais le lapin, l'escargot, la feuille d'arbre et les nuages se moquent bien des frontières ...


Ce petit garçon à la salopette rouge, avec sa grosse tête ronde m'a plu tout de suite, le rouge peut être. Puis lorsque l'escargot traverse et fait baver la ligne blanche, et qu'il fronce les sourcils,  je me suis demandé quel était le problème. Pourquoi grogne-t-il ? 
Personne ne doit rentrer chez lui, même pas la branche qui pousse, ou la feuille emportée par le feu. Chez lui, ce n'est QUE chez lui, jusqu'au jour, où un autre petit garçon s'approche, mais rebrousse chemin face à la ligne tracée sur le sol....

Chez soi mais seul, ou à plusieurs ensemble, en acceptant de partager. Un album avec très peu de texte sur la propriété, sur l'espace commun. Un album simple, mais très explicite sur cette question. 

Coup de coeur... pour les papiers à motifs utilisés en fond de page, et l'effet donné au trait tracé à la craie, lorsque l'escargot passe dessus, ou lorsque le petit garçon l'efface, car oui, il l'effacera ... !

********************************************


Ici, c'est chez nous de Stéphane Servant et de Carole Chaix fait partie des livres repérés pour la Pépite de l'Album du Salon du Livre et de la Presse 2013. Voici les autres ... 

Albums déjà chroniqués : 

Présents dans la sélection finale ...

Albums à lire : 

Qui sont dans la sélection définitive ...
L’Anniversaire, Pierre Mornet, Autrement Jeunesse
Après, Laurent Moreau, Hélium
Étranges Créatures, Cristina Sitja Rubio, Cristobal Léon, Notari
Il n’y avait jamais eu autant de neige à Noël, Fabienne Burckel, Sarbacane
L’Odysée d’Outis, Jean Lecointre, Thierry Magnier
L’Ombre de chacun, Mélanie Rutten, MeMo

Qui étaient dans la pré-sélection ...
Quelque chose de grand, Sylvie Neeman, Ill. Ingrid Godon, La Joie de lire, novembre 2012
Western, Gaëtan Dorémus, Autrement, avril 2013
La Toile, Isabelle Simler, Courtes et longues, février 2013
+ les 31 Autres, car la pré-sélection compte 60 livres au total.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire