lundi 7 mai 2012

273 amis - Gép et Édith Chambon


273 amis
de Gép et d’Édith Chambon
éditions mouck, 2012, 30 pages

> Quatrième de couverture: 
La petite Sonia croit que plus on a d’amis sur les réseaux sociaux et plus on grandit vite. 273 amis ! C’est cool ! Jusqu’au jour où Sonia s’aperçoit qu’il vaut mieux tourner deux fois sa souris dans la main avant de tagguer une photo sur Facebook…

> Ce que j’ai aimé : Ses parents sont divorcés. Alors Sonia pense qu’elle doit se débrouiller seule, enfin seule mais avec quelques amis, 273 pour être précis. En rentrant des cours, Sonia passe son temps sur l’ordinateur. Elle discute avec son petit ami toute la nuit, au point de s’endormir en cours le lendemain.
L’histoire de Sonia est mise en page sous la forme d’un roman graphique, c’est à dire que ce n’est pas roman, ce n’est pas un album illustré,  ce n’est pas une bande dessinée, c’est un peu de tout ça dans un seul livre. Des paragraphes de texte, alternent avec des images narratives. J’ai beaucoup aimé cette manière de raconter l’histoire de Sonia, elle permet un réel dynamisme dans la lecture. 
> Ce que je n’ai pas aimé : … Euh… Je ne trouve pas. Ah si ! Pour moi, Salomé c’est un prénom de fille, alors que là ce n’est pas du tout le cas.
> En bref : Une réflexion  sur l’utilisation des réseaux sociaux, mise en page de manière admirable. Je conseille vivement ce livre à tous les adolescents, et à leurs parents, car la mère de Sonia utilise Facebook aussi !

>Un extrait : Le soir, après le dîner, Sonia a retrouvé son ordinateur dans sa chambre. Quelle journée ! Elle a l’impression d’être entrée dans une nouvelle famille.
La photo de Salomé avec sa petite sœur est vraiment trop sympa. Elle aimerait bien en faire profiter ses 273 amis. Sans réfléchir elle taggue la photo sur Facebook avec un commentaire…

>Et s’il fallait mettre une note, ce serait : 4/5 pour l’histoire en général, et 5/5 pour la conception et les illustrations. 

>Pourquoi cette présentation particulière ?: Pour la découverte des éditions mouck, en général et de la collection Graine d'ados en particulier, je remercie les Agents littéraires, et bien sûr la maison d'édition elle-même. J'aime cette envie de bibliodiversité (plus d'infos: ici). J'aime lire des livres nouveaux, originaux. Les Agents littéraires permettent à des bloggers de lire des livres peu médiatisés qui méritent qu'on en parle. Ensuite à nous bloggers, d'en parler, de partager, pour les faire connaître au maximum de lecteur. Cette critique se trouvera sur le site des Agents littéraires bientôt. Voilà le pourquoi du comment de cette présentation qui change de l'ordinaire. 

Et Pssst !, n'hésitez pas à aller explorer le site d'Édith Chambon , l'illustratrice !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire