jeudi 29 août 2013

Cupidon Power - Luc Blanvillain

Cupidon Power
de Luc Blanvillain
L'école des Loisirs, 2013 (Il sort aujourd'hui même d'ailleurs, sauf erreur de ma part !)

Présentation de l'éditeur: 
J’ai un superpouvoir.
Si j’avais pu choisir, j’aurais pris Superman, Batman, ou Dieudufoot, comme tout le monde. Mais je n’ai pas eu le choix. Je n’ai rien demandé.
Mon superpouvoir m’est tombé dessus un jour à la récré. J’ai transmis un message à une fille de la part d’un garçon, et hop, c’était parti. Elle était amoureuse de lui. Désormais, ça marche à tous les coups, pour tout le monde, sauf un.
Mon pouvoir, je n’ai pas le droit d’en profiter moi-même pour que Célia Walkington, la plus belle fille du monde, me dise oui plutôt que non. C’est injuste, et c’est dur à supporter.
Heureusement, je ne suis pas seul dans l’épreuve.
J’ai mon chien, Tilby, mon petit frère, Milo, ma meilleure amie, Dorothée. Et puis madame Yvonne, qui est très vieille et très cultivée. C’est elle qui a trouvé le nom de mon superpouvoir, celui du dieu de l’amour dans l’Antiquité : Cupidon, Cupidon Power.
C’est elle aussi qui va me donner quelques idées pour l’utiliser autrement…


Pour ce qui est de l'histoire, tout ce qui précède, suffit largement. En ajouter, serait criminel ! Loin de moi l'idée de vous révéler comment Mme Yvonne va devenir l'idole de deux mafieux russes... Je m'égare... 
Un roman drôle, dans lequel on retrouve la vie au collège. Les couples qui se forment, l'envie d'être avec untel ou untel. Mais cela ne serait pas un bon roman, ou une histoire qui emporte, s'il n'était que la pâle copie de ce que l'on vie quotidiennement. Luc Blanvillain tire l'intrigue par les cheveux, et embarque le lecteur dans des aventures un peu farfelues, mais tellement plaisantes. 

On rit, même si parfois il y a un peu trop de coeurs dégoulinant du Cupidon Power. D'ailleurs cette Célia Walkington est-ce si bien d'être son prince charmant, aimé à la folie ? 

Dans les actualités de Luc Blanvillain, la sortie au Livre de poche, la semaine prochaine du roman Un amour de geek, que j'avais beaucoup aimé, peut être aussi car je suis amoureuse d'un geek ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire