samedi 24 janvier 2015

La bobine d'Alfred et du cinéma à la radio

Une enquête en plein Hollywood, 
Une plongée dans le cinéma d'Alfred Hitchcock, 
Une course poursuite haletante. 

La bobine d'Alfred
couverture illustrée par Séverin Millet
L'école des loisirs, 2013.

Quatrième de couverture:
Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma.
Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue !
Une nuit, il suit son père à la cantine, s’introduit en catimini sur le plateau n°17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock.
Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage dont il rêve depuis quarante ans : l’adaptation d’une pièce de J. M. Barrie, l’auteur de Peter Pan.
C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ? Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?
L'écriture de Malika Ferdjoukh rend cette histoire haletante. On aimerait fouiller avec Harry dans les bobines de films. J'avais très envie d'être avec lui sur le plateau de tournage, ou alors dans la salle de cinéma pour la projection d'un film. Il me manque ce bruit de bobine qui tourne dans la petite pièce sombre, tout au fond, là-bas derrière. 
Les enfants ne savent pas ce qu'est une pellicule pour un appareil-photo, bientôt pour eux un film ne sera qu'un fichier sur un disque dur. Comment leur expliquer cette matière, ces bandes longues, très longues de petites images qui se succèdent ? 

Un petit coup de nostalgie très apprécié, avec ce roman. 

Et pour ceux qui veulent aller plus loin ...
Il y a la très intéressante émission Si l'Amérique m'était contée Saison 2 - Épisode 11 : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire