samedi 3 mars 2012

L'école est finie - Yves Grevet

L'école est finie
d'Yves Grevet
Syros, 2012.
Collection Mini-Syros

Quatrième de couverture: 2028. Sur le chemin de l'école, certains enfants sont en tenue de travail. Ce sont les enfants des entreprises ...

L'éditeur note, également sur la quatrième de couverture: Un roman politique-fiction pour les enfants dès 9 ans, les adolescents et les adultes. 

L'intrigue de ce roman pour jeunes lecteurs (mais pas seulement, vous verrez par la suite...) m'a intrigué dès que je l'ai vue. Il y a des frites dans un cornet, mais il y a aussi autre chose, qu'est ce que c'est ? Regardez plus prêt... Oui, il y a bien des crayons de couleur jaune au milieu des frites. 
Intrigant !
Vous aimez la dystopie en voilà un exemple concentré. Seulement 44 pages écrites de manière aérée, et pourtant le lecteur est embarqué dans cet univers inimaginable. Les élèves alternent le travail et les cours. Il est nécessaire de travailler pour pouvoir payer sa scolarité. La cerise sur le gâteau: les cours servent le travail. La dictée est un extrait du catalogue de Jardins et Maisons. L'amie du héros apprend à gérer les stocks d'un fast-food. L'un est récompensé lorsqu'il a des bonnes notes avec des bons d'achats dans le magasin Jardins et Maisons, l'autre est nourrie aux hamburgers et aux frites, tous les jours à la cantine. 
Ca semble incroyable et pourtant... et si les subventions venaient des entreprises privées, ne pourraient-elles pas s'insinuer dans les programmes scolaires ? 

Un mini-roman pour enfants, mais qui interrogera chacun de nous. Je le conseille pour tous les âges. 

Coup de coeur: Mini-roman pour mini-prix: 3 euros, il n'y a pas de quoi hésiter. A découvrir sans hésiter. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire